Accueil-Divers

Dans la même rubrique

Contact

Ouverture du secrétariat au public :
du lundi au samedi
de 9h00 à 12h00
Standard téléphonique ouvert :
du lundi au samedi
de 9h00 à 12h00
les lundis, mercredis & vendredis
de 14h00 à 17h00


Permanence du maire
le samedi matin
sur rendez-vous


Le Mas
07360 St Fortunat sur Eyrieux
Tél. : 04 75 65 23 96


Département sécurité des routes

Une réunion sur la sécurité de la circulation dans le village
Publié le 1er Février 2018
Dans le cadre de l’amélioration des conditions de sécurité dans la traversée et les écarts du village, le maire, Christian Féroussier a reçu Antoine Naudy responsable du service des routes au conseil départemental pour faire le point de cette problématique et particulièrement celle liée à la vitesse.





Lutte contre la vitesse excessive pour garantir la sécurité des usagers

De nombreux sujets ont été évoqué lors de cette réunion. Le maire a salué les travaux d’élagage qui ont été fait au printemps dernier pour plus de visibilité à proximité de l’ouvrage qui franchit le charnut vers les “Serres” au niveau de l’entreprise Merland. Il a aussi été question des arrêts de bus, notamment celui souhaité à Coubounas, qui en l’absence de traversée piétonne sécurisée et de visibilité suffisante dans le sens le Cheylard/Valence ne permet pas la création d’un tel arrêt. Cela justifierait de trop lourd investissement difficile à supporter par les collectivités et jugé accidentogène. L’autre arrêt à Reymondon a été aussi évoqué, une analyse de la situation est en cours en lien avec la communauté d’agglomération, compétente en la matière, pour étudier les améliorations possibles pour mieux le sécuriser. Le responsable des routes a informé le maire qu’au quartier Prahy au milieu de la ligne droite, à hauteur de l’ouvrage hydraulique sous la départementale, une balise a été implantée pour signaler le dénivelé pouvant s’avérer dangereux pour les véhicules qui s’y arrêtent. La sortie du futur parking du centre du village a aussi été évoqué, l’ouverture sur la voie publique devra faire 10 mètres de large de manière à faciliter les entrées et sorties du parking sans gêner la circulation de la RD 120.Il a été demandé à la mairie de déplacer le candélabre existant à proximité pour optimiser la visibilité à gauche en sortant. Au quartier de Reymondon, le ravinement du bord du fossé face à la sortie de la buse de la voie communale fera l’objet d’un traitement sous la forme d’un “brise jet” en pierres ou béton sur le voile du fossé pour une stabilisation définitive de celui-ci.

Elargissement de la voie au quartier du Ranc

Une opération de sécurité devrait avoir lieu ce printemps au quartier le Ranc où la route présente une courbe importante bordée par un parapet, côté aval et par un mur de soutènement, côté amont et ce sans aucune surlargeur. La présence du mur à proximité de la voie de circulation incite les usagers à se déporter vers l’axe de la chaussée, occasionnant ainsi de nombreux accrochages avec des véhicules arrivant en sens inverse.

La traversée du village en réflexion

Il a aussi été évoqué la traversée du village. Le maire a rappelé que le cabinet Billon avait travaillé à la réalisation d’un avant projet sommaire (APS) pour en définir les premiers contours. Ce travail va être réactualisé afin de permettre aux élus et aux financeurs de se positionner sur les choix possibles d’amélioration de la traversée. L’objectif recherché dans l’immédiat est de répondre à un impératif de réduction de la vitesse et de sécurisation de la traversée. Des possibilités sont offertes à savoir mettre un régime de feux tricolores du type “vert récompense” au droit du carrefour de la Croix afin de réduire les vitesses pratiquées. La création d’un plateau traversant type 50 km/h, s’étendant du carrefour de la Croix au carrefour du Temple est aussi une possibilité d’aménagement...Rien n’est décidé à ce jour, des propositions plus précises et plus conformes aux capacités financières de la commune, et des autres collectivités co-financeurs, doivent être proposées dans les prochains mois, tout en n’excluant pas l’important qui reste aux yeux du maire, la sécurité des usagers.