Accueil-Divers

Dans la même rubrique

Contact

Ouverture du secrétariat au public :
du lundi au samedi
de 9h00 à 12h00
Standard téléphonique ouvert :
du lundi au samedi
de 9h00 à 12h00
les lundis, mercredis & vendredis
de 14h00 à 17h00


Permanence du maire
le samedi matin
sur rendez-vous


Le Mas
07360 St Fortunat sur Eyrieux
Tél. : 04 75 65 23 96


Bilan Kiosques

Un final des kiosques en apothéose
Publié le 28 Août 2018
La saison estivale des kiosques a été clôturée samedi dernier à côté de la mairie, dans une ambiance survoltée et surchauffée en présence d’un nombreux public sur un terrain improvisé, en scène de spectacle ouverte. Keith Kouna a chauffé à blanc le public en le mettant en appétit par sa puissance, sa légèreté où il dévoile un univers rock passionnant inspiré des Pixies, Nirvana ou encore Edith Piaf. Sa voix est unique, surprenante et lui permet de jongler entre des ambiances cristallines et très brutes, mais avec un charisme scénique impressionnant...et une forte dose d’attitude rock and roll.

L’Art à Tatouille a mis le feu pour la clôture
Que dire ensuite de la prestation de l’Art à Tatouille pour le bouquet final...avec l’ancien chanteur de Regg’lyss et sa fameuse chanson mets de l’huile...ils ont mis le feu, ce fut éblouissant, impressionnant de talent et bravo aux organisateurs d’Orcavou d’avoir programmé un tel groupe pour cette clôture qui donne dans la musique festive, histoire pour le public de se quitter sur une dernière danse, dans un éclat de bonne humeur...

L’Art à Tatouille nous vient du Sud de la France, et leur accent le confirme ! Six personnes aux manettes qui connaissent leur affaire sur le bout des doigts et des pieds ! Guitare, accordéon, batterie, flûte, saxophone, harmonica et percussions avec les pieds, tels sont les grands moyens utilisés pour nous faire danser. Vous y ajoutez une complicité évidente entre les membres du groupe, un savoir-faire irréprochable pour entraîner le spectateur, des chansons au look traditionnel qui semblent avoir été écrites il y a 100 ans, une musique irrésistible (impossible d’empêcher ses pieds de battre la mesure !), et vous obtenez cette machine qui roule sans accrocs depuis 20 ans...Est-il besoin de préciser que cette invitation à la fête fut suivie cinq sur cinq par l’assistance comblée de bonheur, où farandoles et danses joyeuses s’organisèrent spontanément ? Un pur moment de plaisir pour les nombreux spectateurs qui se sont laissés entrainer avec bonheur dans ce voyage au cœur du folk festif. Cette seconde soirée décentralisée des kiosques à musique a été un beau succès et restera comme un temps fort de l’été sur la commune...Comme quoi il est des soirées où au détour d’un chemin il est des rencontres que l’on ne regrette jamais, ce fut le cas samedi soir pour le final en apothéose...tel un feu d’artifice.