Slider
Retour aux actualités >

Arrêté préfectoral portant obligation du port du masque

Un nouvel arrêté préfectoral concernant l’obligation du port du masque a été mis en ligne. Pour le consulter, cliquez ici.

Slider
Retour aux actualités >

Près de 800 habitants recensés : la population fortunéenne est en augmentation

L’INSEE vient de publier les nouveaux chiffres de la population sur le village qui ont pris effet au 1er janvier dernier. Le recensement permet de suivre l’évolution de la population au fil des années et plus généralement de la société et de voir comment celle-ci fluctue sur notre territoire. De 2001 à 2020, la commune est passée de 546 habitants à 790 habitants recensés cette année. La population continue de croitre à un rythme de près de 2,5 % par an avec sur 2020 une douzaine de naissances et 6 décès recensés. Le village a également enregistré l’arrivée de 10 nouvelles familles sur la seule année 2020. Ces nouveaux habitants sont séduits par le village, son attractivité, ses services mais surtout son emplacement privilégié au cœur de la vallée de l’Eyrieux, à moins d’une demi-heure des plus grandes communes du territoire. Ceci est encore plus vrai et se vérifie davantage avec la pandémie que nous vivons où les gens recherchent des endroits plus calmes et plus éloignés des centres urbains. Avec la révision prochaine du Plan Local d’Urbanisme (PLU), la commune souhaite conforter son développement en maîtrisant son urbanisme pour qu’il soit équilibré, tout en optimisant ses services (écoles, commerces et services de proximité, assainissement…). L’objectif d’une population avoisinant les 900 habitants est envisagé d’ici 2025, tout en gardant l’esprit rural et villageois. 

Photo Claude Fougeirol – 2012

Slider
Retour aux actualités >

Rencontre des doyens du village par la municipalité

Le maire Christian Féroussier et son adjointe aux affaires sociales Stéphanie Foubert, accompagnée d’Anne-Marie Allibert, ont respecté la tradition en rendant visite au doyen et à la doyenne du village à l’occasion des fêtes de fin d’année : Paul Giraldon, côté homme, et Geneviève Neauport, côté femme, ont accueilli la délégation municipale en leur ouvrant leur porte chaleureusement pour un bon moment convivial. 
Paul Giraldon, âgé de 99 ans, domicilié quartier La Chanal a toujours vécu et résidé sur le village qui l’a d’ailleurs vu naître en octobre 1921. Exploitant agricole, Paul Giraldon a toujours eu un intérêt particulier pour la nature, plus globalement pour la terre, qu’il a su entretenir et développer notamment lorsque pêchers, cerises et châtaignes étaient le fleuron du développement local… Dès que l’on évoque avec lui, souvenirs, anecdotes, ce travailleur hors pair nous parle avec passion de ces belles années en comparaison avec celles plus difficiles d’aujourd’hui, notamment pour les générations futures. Il se déplace encore en véhicule et conserve bon pied, bon œil après ses petits soucis de l’été. Il garde un regard attentif sur la vie locale, la société et suit son évolution avec attention… Il pratique encore, avec ses amis, à ces heures perdues sa passion : la chasse.
Geneviève Neauport, doyenne des femmes, 99 ans, domiciliée à Tallagros, vit avec son fils, Jacques, œnologue bien connu. Elle est née au village. Elle a suivi son mari dans le Nord-Pas-de-Calais, puis ils sont revenus en Ardèche, à Annonay. Elle conserve une forte affection pour cette ville, d’ailleurs sa coiffeuse annonéenne vient toujours la coiffer à St-Fortunat… depuis 55 ans ! Suite au décès de son mari et de sa maman, elle est revenue au village, dans la maison familiale. Pétillante, Geneviève dite « Ginette » a beaucoup de caractère et est pleine d’humour. Elle aime lire le journal de A à Z, s’intéresse à ce qui se passe dans le village, regarde la télévision jusque tard le soir et fait chaque jour elle fait une ballade dans le village accompagnée de son fils.

Légende photo : Paul Giraldon et Stéphanie Foubert, adjointe aux affaires sociales 

Légende photo : Geneviève Neauport, Stéphanie Foubert et Christian Feroussier

Slider
Retour aux actualités >

Compte rendu du conseil municipal du 14 décembre 2020

Lundi 14 décembre s’est tenu, à huis clos, le dernier conseil municipal de l’année sous la présidence du maire Christian Féroussier. Ce dernier a fait le point, en ouverture, sur la crise sanitaire liée à la covid-19 dans le village, et notamment sur les impacts de cette dernière sur les commerces. La situation du Bistrot, lieu de vie du village, dont la gestionnaire Mme Reppelin est locataire des murs à la mairie a été discuté. Eu égard à la situation qu’elle vit, double confinement et son impossibilité d’exercer son travail (par décision gouvernementale), le conseil a validé l’exonération de trois mois de loyer à valoir sur janvier, février et mars prochain pour l’aider à passer le cap, et ce  grâce à l’appui du département.

Le maire informe que les bénévoles du CCAS, qui ont assuré ,depuis le début de la crise, des contacts téléphoniques et visites auprès des personnes les plus vulnérables du village, vont continuer à le faire lors des fêtes de fin d’année et qu’une rencontre des deux doyens est prévue.

La commune a décidé de réhabiliter entièrement les  logements locatifs situés au-dessus de la mairie. À cet effet, la commune a sollicité l’État, la Région et le Département pour diminuer le restant à charge de la commune.

Côté financier, des décisions d’ordres budgétaires ont été prises ; notamment celles d’autoriser le maire à engager, liquider et mandater les dépenses d’investissement dans la limite du quart des crédits ouverts au budget de l’exercice précédent. Il a été décidé de contracter une ligne de trésorerie afin de permettre d’assurer l’intérim du versement des subventions. Il a aussi été décidé d’attribuer une subvention de fonctionnement annuelle de 3 000 € au CCAS pour survenir à ses actions de solidarité dans le cadre de la crise Covid.

Coté ressources humaines, il a été décidé d’accorder aux salariés une prime de fin d’année  d’un montant de 500 € sur la base d’un temps plein, proratisé en fonction du temps de travail déduction faite des absences des agents, une façon de les remercier pour leur implication face à la crise. Il été décidé de pourvoir au remplacement des deux agents en charge du secrétariat et des événementiels par le recrutement de deux contractuels en CDD d’un an renouvelable.

Quelques informations ont été données sur le conseil municipal des enfants qui organise durant ces fêtes deux actions, à savoir le projet d’envoi de dessins au Père Noël avec le sapin et la magnifique boîte aux lettres installée devant Proxi et le concours des plus belles maisons illuminées dans le village. Les enfants feront le tour du village mercredi 23 décembre à partir de 17 h pour désigner les heureux élus, en présence du maire de la commune.

D’autres dossiers liés à l’inventaire du patrimoine (état des logements) et de la voirie ont été présentés. À l’issue de ce recensement les élus définiront un plan pluriannuel d’investissement sur la durée du mandat avec un montant budgété chaque année. Il apportera des améliorations notoires pour les locataires et usagers de la voirie.

Le maire a rappelé que toutes les festivités de fin d’année dans le village et la cérémonie des vœux ont dû être annulées. Cette dernière sera remplacée par une vidéo enregistrée dans les premiers jours de janvier. Les élus ont aussi réaffirmé qu’une réflexion était en cours pour voir le retour de certains événementiels au printemps prochain, sous réserve des conditions sanitaires.
Les élus ont évoqué la création d’un comité d’animation pour venir en appui logistique aux événementiels de la commune et permettre d’impliquer davantage les habitants à leur bien vivre ensemble. Une réunion aura lieu à ce sujet en janvier prochain.


Vidéoprotection : l’étude va être lancée début 2021

Lors de ce conseil les élus ont confirmé leur décision à l’unanimité de lancer une étude sur la mise en place de la vidéoprotection dans le village . Cette décision fait suite à la rencontre avec l’adjudant chef Sauvageon, responsable de la sureté en Ardèche. Ce dernier avait expliqué aux élus le fonctionnement, les modalités du dispositif et l’échéancier de sa réalisation. La décision a donc été prise de lancer l’étude dès le mois de janvier prochain afin de préciser les points stratégiques à video-surveiller. Cette décision d’aller vers le système de vidéoprotection a été prise suite aux différents actes de vandalisme qu’a subi la commune ces dernières années sur différents points du village : vols, délinquance, véhicules incendiés, nuisances sonores, dégradations…. Ce dispositif sera complété par des actions de prévention et par des relations renforcées avec la gendarmerie des Ollières et un possible recours à une police municipale mutualisée avec les communes voisines. Quant au côté financier de l’opération, le maire et son adjoint aux finances Philippe Debouchaud ont rencontré Philippe Meunier, vice-président de la Région en charge de la sécurité. Ce dernier les a assuré du soutien de la collectivité régionale à hauteur de 50 % du coût, en complément des aides de l’État via la DETR (Dotation d’équipement des territoires ruraux).

Légende photo : Philippe Meunier et Christian Féroussier

 


 

Slider
Retour aux actualités >

Un beau sapin et une boîte aux lettres pour envoyer son plus beau dessin au Père Noël 

Sur la commune, la magie de Noël opère déjà. Le conseil municipal des enfants (CME) a mis à disposition des jeunes et leurs familles un beau sapin et une boîte aux lettres « spécial Noël », parfaitement décorés devant le magasin Proxi , lieu de rencontre et de vie pour les habitants du village. 

Les fêtes de fin d’année approchent et les enfants préparent Noël. Pour encourager le Père-Noël, les enfants sont invités à déposer leur plus beau dessin de Noël à partir du jeudi 10 décembre. Qu’importe l’adresse qui est inscrite sur l’enveloppe, elles arriveront à bon port, même si c’est simplement écrit « Père Noël ».  

L’homme à la barbe blanche recrute chaque année ses petits lutins pour préparer l’organisation de la distribution des cadeaux. Ces derniers demandent au Père Noël l’autorisation de répondre aux enfants… car lui seul sait si l’enfant a été sage tout au long de l’année. 

Au dos du dessin, n’oubliez pas de mentionner les nom, prénom et adresse de l’enfant pour qu’il recoive une petite surprise. 

Alors, les enfants ! À vos plumes et libérez vos talents d’artistes ! 

Slider
Retour aux actualités >

Concours de la plus belle maison illuminée 

La commune, via son conseil municipal des enfants, organise un concours des maisons illuminées pour les fêtes de fin d’année et espère bien une participation de la population. 

Le concours, à l’initiative des enfants, est ouvert à tous avec trois prix à la clé pour les plus belles illuminations. 

Cette initiative permet une implication de chacun pour contribuer à l’animation du village en cette fin d’année 2020. Alors, à vos décorations et top départ pour un voyage illuminé dans cette période plutôt morose ! Une façon aussi de pouvoir sortir du manque d’animations populaires et d’oublier le tracas quotidien avec la pandémie actuelle…

Pour motiver les habitants, un jury passera le mercredi 23 décembre à partir de 17 h dans le village et les écarts pour voir les illuminations et choisir les lauréats. Le résultat et la remise des récompenses se feront lors d’une réception en mairie. 

Cette initiative gratuite, ouverte à tous les habitants fortunéens, est à mettre à l’actif des jeunes élus. Au final c’est une manière originale de mettre…en lumière tous ceux qui décorent façades, toits, jardins, contribuant ainsi à la féerie de Noël et plus globalement à la beauté du village pendant les fêtes de fin d’année.

 

Slider
Retour aux actualités >

Délibérations du conseil municipal du 23 novembre 2020

Vous pouvez consulter les délibérations du conseil municipal du 23 novembre 2020 ici

L’ensemble des délibérations du conseil municipal par date est consultable sur la page Vie municipale > Conseil municipal

Slider
Retour aux actualités >

La sous-préfète en visite sur la commune

La sous-préfète et secrétaire générale de la Préfecture de l’Ardèche, Julia Capel Dunn, en visite sur la commune jeudi 26 novembre dernier, a été reçue en mairie par le maire Christian Féroussier, accompagné de plusieurs adjoints et conseillers municipaux. L’objectif de cette rencontre était la visite des chantiers en cours financés par l’État via la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux  (DETR), et la présentation des projets structurants à venir.

La dynamique de la commune saluée par la sous-préfète…

Cette rencontre a commencé par une visite de la réfection d’un logement communal suivi de celle du chantier de l’école. Ont été évoqués ensuite les autres projets, comme celui de la Maison Pluridisciplinaire de Services au cœur de la mairie, intégrant notamment la mairie, l’agence postale et la bibliothèque. Comme le veut l’exercice, cet échange a été l’occasion pour les élus de présenter les réflexions en cours visant à conforter l’attractivité du village : réfection du centre-bourg avec les parkings et la place de l’église, la traversée du village, l’aménagement autour du City Park et de l’aire de détente de La Plaine.
La sous-préfète, également secrétaire générale de la Préfecture, très à l’écoute, a répondu aux questions posées et a affirmé sa satisfaction de voir l’efficacité des aides de l’État en milieu rural sur des projets aussi structurants que celui de l’école et de la mairie et a indiqué que ses services seraient à la disposition de la collectivité en terme d’ingénierie pour tout autre projet et pour avancer conjointement dans l’intérêt du territoire, afin d’apporter le meilleur service aux habitants.
Cette visite a permis aux élus fortunéens d’aborder d’autres sujets tels que la sécurité dans le village autour du projet de vidéo protection, la santé et la problématique prégnante d’absence de médecins et autres praticiens sur le secteur, sans oublier le numérique, la téléphonie, l’enseignement, le soutien à la culture, au sport et à la vie associative… Autant de points qui rappellent l’impérieuse nécessité de l’État de s’appuyer sur le maillon fort que sont les communes car ce sont de ces dernières qu’émergent les demandes et les attentes du quotidien. Très sensible à cela, Julia Capel Dunn a réaffirmé la volonté de l’État d’être à leur côté pour favoriser leur développement. Ce qui n’a pas déplu aux élus présents, bien au contraire ! 

Slider
Retour aux actualités >

Conseil municipal du 23 novembre 2020 : Covid-19, travaux, patrimoine et randonnée

Lundi 23 novembre dernier s’est tenu à huis clos l’avant-dernier conseil municipal de l’année sous la présidence du maire Christian Féroussier. Ce dernier a fait, en ouverture, le point sur la situation sanitaire liée à la covid-19 dans le village, et notamment sur les impacts de cette dernière sur les écoles, les commerces, les artisans locaux et sur l’organisation des services communaux (administratif et technique). Le maire a indiqué que tout au long de la pandémie la continuité du service public a été effectuée grâce à l’implication des salariés et des bénévoles du CCAS qui ont assuré depuis le début de la crise, des contacts téléphoniques récurrents des personnes les plus vulnérables du village, sans oublier des visites.

Le maire a rappelé que toutes les festivités de fin d’année dans le village (fête et marché de noël) sont annulées mais qu’une réflexion était en cours pour voir les orientations événementiels pour 2021 (bien sûr sous réserve de l’amélioration des conditions sanitaires). À cet effet, la création d’un comité d’animation est en cours de réflexion pour venir en appui logistique et permettre d’impliquer davantage les habitants à leur bien vivre ensemble a conclu le maire et son adjoint aux animations Laurent Chautard.

Dans le cadre de sa compétence « Création, aménagement et entretien des sentiers de randonnée » la CAPCA souhaite finaliser la mise en réseau de ses itinéraires et pouvoir envisager de nouvelles formes de valorisation touristique. Elle souhaite que les communes membres désignent un référent communal. Son rôle sera d’être l’interlocuteur privilégié entre la commune et la CAPCA. L’Assemblée délibérante a nommé Brice Gerland comme « référent randonnée ».

Dans le cadre du marché de maîtrise d’œuvre de l’école et les travaux de la future maison des services au public géré par le SDEA, il a été décidé de profiter des travaux prévus pour cette dernière pour mutualiser les moyens (architecte, entreprises) pour réhabiliter un logement locatif dans sa totalité situé au-dessus de la mairie. Quelques informations ont été données sur l’avancée des travaux de l’école et du logement communal. Le planning est respecté ; la livraison est espérée au printemps prochain.

Une décision budgétaire modificative a été approuvée dans le cadre d’opérations d’ordres patrimoniales.

La Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche (CAPCA) a approuvé un règlement de fonds de concours lors d’un précédent conseil dont les montants seront attribués dans le cadre d’un appel à projets en cours. Les élus ont décidé de les solliciter dans le cadre du projet de l’école et de la cantine.

D’autres dossiers liés à l’amélioration du patrimoine (travaux dans les logements) et de la voirie communale ont été évoqués par Brice Gerland et Franck Viallet. Un point de situation sur l’inventaire du patrimoine (état des logements) et de la voirie a été présenté. À l’issue de ce recensement les élus définiront un plan pluriannuel d’investissement sur la durée du mandat avec un montant budgété chaque année. Il apportera des améliorations notoires pour les locataires et usagers de la voirie.

Le maire a indiqué que le conseil municipal des enfants, neutralisé durant la période de la covid, va reprendre et se réunira mardi 1er décembre afin de définir, avec les enfants le composant, les actions à organiser à l’occasion des fêtes de fin d’année, mais aussi se projeter sur l’année 2021.

Le dernier conseil de l’année aura lieu lundi 14 décembre à 18 h 30 à la salle des Aymards.

Slider
Retour aux actualités >

Visite du conseiller régional et du sénateur sur la commune

Le conseiller régional délégué à la ruralité, Olivier Amrane et le sénateur de l’Ardèche Mathieu Darnaud ont été reçu fin août en mairie par le maire Christian Féroussier, accompagné de plusieurs adjoints et conseillers délégués de la commune. Le but de leur venue était la visite des chantiers en cours et la présentation des futurs projets du village. Cette rencontre a commencée par une visite du chantier de l’école. Concernant ce projet, c’est plus de trois ans qui se sont écoulés depuis les premières réflexions. Les élus du village sont impatients de voir l’aboutissement de toutes ces heures de travail et ont précisé que cet investissement se fait dans le respect d’un équilibre budgétaire sans pression fiscale supplémentaire, au vu du plan de financement obtenu. Cette nouvelle école apportera “un plus” considérable aux enfants souligne le maire du village.

Les élus ont évoqué ensuite le projet de la maison pluridisciplinaire de services au coeur de la mairie, intégrant notamment l’agence postale et la bibliothèque. Les autres projets visant à conforter l’attractivité du village (réfection du centre bourg avec les parkings et la place de l’église, traversée du village, aménagement autour du City Park et de l’aire de détente de La Plaine) ont été abordés. Ils seront inscrits dans le temps et s’étaleront sur la durée du mandat. Le conseiller régional a répondu aux questions des élus Fortunéens et a affirmé le soutien de la Région sur les projets de l’école et de la maison de services publics. Il a indiqué que ses services seraient à l’écoute de la collectivité pour avancer conjointement dans l’intérêt du territoire sur les différents projets de la commune. Une position qui rassure les élus locaux sur leur vision prospective, ce dont n’a pas manqué de souligner Philippe Debouchaud, adjoint en charge des finances.

Le maire a conclu la rencontre en disant qu’il était heureux de voir qu’avec l’intelligence collective de l’ensemble des élus territoriaux, on peut arriver à de belles réalisations. C’est en s’appuyant sur le maillon fort qu’est la commune, que l’on peut faire émerger des grands projets qui répondent aux attentes de la population et du quotidien. Très sensible à cela, Olivier Amrane a affirmé son attachement à la ruralité et au fait que la Région soit cette collectivité de proximité par excellence, au service des usagers.