Slider
Retour aux actualités >

Visite de la nouvelle école

Samedi 6 mars, le maire Christian Feroussier et son adjointe aux affaires scolaires Carine Aymard ont invité les anciens élus de la commune à visiter la nouvelle école avant que les premiers élèves de la maternelle n’en prennent possession lundi 15 mars. ” Je tiens à remercier les élus qui à mes côtés ont initié le projet en 2016, au cours du précédent mandat, en leur donnant la primeur de la découverte des lieux. C’est grâce à votre engagement que ce projet a pu voir le jour”. Peu y croyait au départ tant les contraintes techniques et financières étaient importantes. Mais avec abnégation, détermination et soutien des collectivités État, Région, Département… et la force de caractère et de persuasion du maire, aujourd’hui ce projet est devenu une réalité à la grande satisfaction des enfants qui vont utiliser ce nouveau lieu d’enseignement.

Cette école maternelle et élémentaire -comme cela vient d’être décidée par l’Inspection d’académie-, a été construite en prévision de l’augmentation de la population et inscrite dans le mandat de bâtisseur que s’est fixé le maire de la commune. Elle se compose de 4 classes possibles (dont une modulable en salle multi-activités), d’une salle de motricité, d’un dortoir pour les maternelles, d’une salle d’activités péri-scolaires, d’une cantine et de deux cours distinctes (une pour l’élémentaire et une pour la maternelle).

Lundi 15 mars, 28 élèves de la maternelle auront le privilège d’étrenner le rez-de-chaussée du bâtiment, tandis que les travaux des classes élémentaires, situées à l’étage au côté de la grande salle multi-activités, et ceux de la cantine se poursuivront jusqu’en juin.

Actuellement, les écoles de Saint-Fortunat et Dunière forment un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) sur les deux communes avec 62 élèves, dont 28 en maternelles dans une classe à Saint-Fortunat et 34 élèves en élémentaire dans deux classes à Dunière. À la prochaine rentrée de septembre, le site de Saint-Fortunat verra l’ouverture d’une classe élémentaire nécessitera une nouvellerépartition des effectifs entre les deux communes, à l’initiative des enseignantes et sous contrôle de l’Inspection académique. Le fonctionnement du RPI ne subit pour sa part aucun changement dans la gestion quotidienne du volet scolaire des deux communes.

légende photo : le maire Christian Feroussier accompagné de Carine Aymard adjointe en charge des affaires scolaires avec une partie de l’ancienne équipe qui avait initié le projet en 2016.

Slider
Retour aux actualités >

Le village a subi une belle transformation ces dix dernières années

Ces dix dernières années, de 2011 à 2021, le village a subi de nombreuses évolutions pour devenir aujourd’hui un petit village de 800 âmes, reconnu du centre Ardèche, où il fait bon vivre.
La population s’est fortement accentuée, rajeunie depuis dix ans avec une progression constante de 2,5 % par an et l’arrivée de jeunes couples en recherche de quiétude.
En parallèle à cette évolution, de nombreuses constructions ont vu le jour. Elles ont nécessité de nouveaux équipements comme les travaux d’assainissement collectif, le local des services techniques, le City Park pour les enfants et leur famille, et bien sûr l’arrivée de la nouvelle école qui sera suivie de la réfection de la mairie en « maison des services au public ». Le parking des Aymards et le parking du centre du village complètent cette série d’investissements.
Ces infrastructures améliorent le cadre de vie et permettent de cultiver le bien vivre ensemble.
C’est bien la prospective et la pugnacité des décideurs locaux qu’il faut saluer et qui ont rendu possible cette dynamique avec le soutien de l’État et des collectivités locales comme la Région et le Département, véritables maillons de proximité.

Évolution en images : avant et aujourd’hui

 

 

 

 

Slider
Retour aux actualités >

Visite du conseiller régional et du sénateur sur la commune

Le conseiller régional délégué à la ruralité, Olivier Amrane et le sénateur de l’Ardèche Mathieu Darnaud ont été reçu fin août en mairie par le maire Christian Féroussier, accompagné de plusieurs adjoints et conseillers délégués de la commune. Le but de leur venue était la visite des chantiers en cours et la présentation des futurs projets du village. Cette rencontre a commencée par une visite du chantier de l’école. Concernant ce projet, c’est plus de trois ans qui se sont écoulés depuis les premières réflexions. Les élus du village sont impatients de voir l’aboutissement de toutes ces heures de travail et ont précisé que cet investissement se fait dans le respect d’un équilibre budgétaire sans pression fiscale supplémentaire, au vu du plan de financement obtenu. Cette nouvelle école apportera “un plus” considérable aux enfants souligne le maire du village.

Les élus ont évoqué ensuite le projet de la maison pluridisciplinaire de services au coeur de la mairie, intégrant notamment l’agence postale et la bibliothèque. Les autres projets visant à conforter l’attractivité du village (réfection du centre bourg avec les parkings et la place de l’église, traversée du village, aménagement autour du City Park et de l’aire de détente de La Plaine) ont été abordés. Ils seront inscrits dans le temps et s’étaleront sur la durée du mandat. Le conseiller régional a répondu aux questions des élus Fortunéens et a affirmé le soutien de la Région sur les projets de l’école et de la maison de services publics. Il a indiqué que ses services seraient à l’écoute de la collectivité pour avancer conjointement dans l’intérêt du territoire sur les différents projets de la commune. Une position qui rassure les élus locaux sur leur vision prospective, ce dont n’a pas manqué de souligner Philippe Debouchaud, adjoint en charge des finances.

Le maire a conclu la rencontre en disant qu’il était heureux de voir qu’avec l’intelligence collective de l’ensemble des élus territoriaux, on peut arriver à de belles réalisations. C’est en s’appuyant sur le maillon fort qu’est la commune, que l’on peut faire émerger des grands projets qui répondent aux attentes de la population et du quotidien. Très sensible à cela, Olivier Amrane a affirmé son attachement à la ruralité et au fait que la Région soit cette collectivité de proximité par excellence, au service des usagers.

Slider
Retour aux actualités >

Un état des lieux de la voirie communale est en cours

Comme le maire s’y était engagé, un état des lieux de l’état des routes est en cours. Les élus de la commission en charge des travaux, sous l’égide de Fabien Chiarucci, ont effectué ces derniers jours un tour du village pour vérifier les conditions des différentes voiries communales. Le village disposant de plus de 40 kilomètres de voirie communale, un plan pluriannuel d’investissement doit être mise en place pour gérer au mieux ce patrimoine. Les routes sont nécessaires et leurs qualités assurent souvent un meilleur cadre de vie. Les habitants qui résident dans les endroits les plus reculés du village sont conscients que toutes les routes ne puissent pas être améliorées au même moment et au même niveau, mais qu’il s’agit de trouver un équilibre et une justesse dans les choix et orientations.

 L’état des lieux une fois dressé, il sera fait appel aux services d’assistance et d’ingénierie du département pour aider la commune via le dispositif ATESAT. Cela permettra de prioriser les travaux et de les intégrer dans un plan pluriannuel, avec un appui technique, juridique et financier pour réaliser les travaux retenus. La commune s’engage par ailleurs à faire régulièrement des petits travaux d’entretien pour boucher les “nids de poule” présents sur certaines voiries et ainsi permettre aux riverains de patienter un peu avant des travaux plus conséquents sur les différents endroits du village, comme la place de l’église et la rue Rampon.

L’objectif de ce travail permettra à la commune de répartir ces investissements chaque année durant la totalité du mandat municipal et ainsi d’apporter une amélioration notable de la voirie communale, dans le respect des ses capacités financières.

Légende photo : À l’instar du chemin du Riouvel qui a été refait, d’autres travaux de voirie devraient voir le jour prochainement

Slider
Retour aux actualités >

Marquage sur le pont de l’Eyrieux

La commune, en partenariat avec le Département de l’Ardèche, vient de terminer, sur le pont de l’Eyrieux, le marquage au sol en résine. Le marquage délimite, sur les deux côtés du pont, deux bandes destinées à matérialiser une zone piétonne et cycliste sur une voie partagée. Chacun des usagers (automobilistes, motocyclistes, cyclistes, piétons) devra dès lors faire attention lors de l’usage de cet axe, à forte fréquentation, pour cohabiter en toute sécurité. Le pont de l’Eyrieux permet l’accès aux habitations du village, au camping et à d’autres lieux publics comme la Dolce Via, fortement fréquentée en saison estivale. En parallèle, le marquage par bande blanche de la chaussée a été réalisé et un stop a été mis en place sur la voie venant du camping à hauteur du pont. La mairie demande aux usagers d’observer la plus grande vigilance à ce croisement. D’autres aménagements, tels que la pose de panneaux signalant ce nouvel agencement et le fleurissement autour de ce carrefour, auront lieu dans les prochains mois sous l’égide de la commission attractivité du village et du CAUE 07.

Slider
Retour aux actualités >

Arrêté municipal réglementant temporairement la circulation du 29 au 31 juillet 2020

Arrêté municipal autorisant des travaux de marquage au sol par l’Entreprise DELTA sur les voies communales n° 8 Route de la Gare et n° 23 Chemin de l’Eyrieux.

Les travaux débuteront le 29/07/2020 au matin jusqu’à la fin de semaine. La circulation se fera par alternance, réglementée par des feux tricolores.

Consulter l’arrêté

Slider
Retour aux actualités >

IMPORTANT Travaux au niveau de la Mairie – Agence Postale commune Ecole et Bibliothèque

Nous tenons à vous informer, qu’à partir de lundi 20 janvier 2020, l’accès au parking de la mairie sera fermé en vue de la démolition de l’ancienne agence postale et la construction du bâtiment pour la nouvelle école maternelle. Il ne sera donc plus accessible.

A partir de cette date, nous vous invitons à venir à pied sur les lieux et être très prudents lors de votre venue à l’école, à la bibliothèque, à la mairie et à l’agence postale communale du fait des passages de gros engins sur les lieux.

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter la mairie au 04.75.65.23.96.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Arrêté 003-2020

Slider
Retour aux actualités >

Les travaux d’aménagement du parking ont démarré

 Dans le cadre du développement du village,la commune continue ses investissements sur les réaménagements des espaces publiques villageois. 

Les travaux du nouveau parking du centre du village, après celui de la place des Aymards, pour améliorer le stationnement quotidien et facilité l’attractivité du village et des commerces ont commencé.

Ces investissements devraient apporter plus de services et fonctionnalités dans le village. Le projet initial prévoyait une trentaine de places,  mais faute d’accord actuel avec les propriétaires, le parking ne sera réalisé au départ que dans sa version minimale à savoir 12 places avec extension possible prévue en phase de travaux complémentaires. Après le désamiantage, les travaux de démolition d’une partie de la bâtisse et la construction du futur parking ont commencé et devraient se poursuivre ce printemps pour livrer la première phase des travaux en Avril prochain. 

Slider
Retour aux actualités >

La réflexion sur les aménagements autour du quartier de la gare se poursuit

Jean Marc Viot, architecte paysagiste conseil avait été reçu en mairie par les élus municipaux il y a quelques mois pour évoquer les réflexions possibles sur l’aménagement futur du quartier de la gare et l’aire de la plaine. Cet échange avait été l’occasion pour les élus municipaux de présenter les objectifs et attente de la commune sur une optimisation de l’offre sur ces lieux et de solliciter son expertise afin d’avoir un éventail des possibilités d’aménagements d’autant qu’avec la construction de l’école, le lieu de vie et d’animation du village va ainsi être transféré à proximité du city parc.

 

L’objectif pour la mairie est d’organiser au mieux les investissements ou améliorations qui pourraient être réalisés sur ce quartier, à proximité du camping, du city, et des autres équipements de loisir de la commune comme l’aire
de détente de la plaine qui reste un atout en bordure de la dolce via. C’est pourquoi la mairie souhaite avant d’engager tous travaux, d’avoir une vision globale des potentiels de ces lieux. Jean Marc Viot qui a rencontré les élus locaux cette semaine devrait rendre ses premières orientations au plus tard mi-décembre avec un objectif que ce projet soit réalisable, pensé dans le respect d’un équilibre budgétaire mais aussi que ces investissements permettent à terme le développement du lieu et renforce l’attractivité du site et particulièrement avec la présence de la dolce via à proximité. Avec cette étude préliminaire, c’est avoir des hypothèses, des scénarios possibles de développement, tout simplement un champ des possibles, qui permettra aux élus de discuter avec la population en toute connaissance de cause des meilleurs investissements possibles pour maintenir une commune attractive où l’on cultive le bien vivre ensemble. Pour plus de renseignements, contacter la mairie au 04 75 65 23 96

Slider
Retour aux actualités >

La traversée du village en réflexion

Inscrit dans le cadre du plan pluriannuel d’investissement  du département, le réaménagement de la traversée du village (cd 120)  fait donc partie des projets réalisables sous maîtrise d’ouvrage communale à moyen terme. En conséquence, la commune a déjà travaillé avec le service des routes du département et le cabinet Billon pour avoir un premier aperçu du projet.  Les élus municipaux sont conscients de sa nécessité pour la sécurité de la traversée du village et que la réflexion doit se poursuivre. Une façon de permette aux équipes qui seront en place en mars prochain lors de la prochaine mandature municipale d’avoir toutes les informations techniques et chiffrées sur ce projet afin de leur permette de prendre la décision ou non la décision d’engager les travaux durant ce mandat. Ces derniers sont inéluctables à moyen terme sur une voie à forte circulation. C’est pourquoi une réactualisation de l’étude est nécessaire pour connaitre le chiffrage et toutes les modalités.

Les premières études et analyses avaient  montré la vitesse excessive sur l’axe central de circulation et les premières conclusion avaient monter que ce réaménagement devait impérativement consister à réduire la vitesse, maîtriser la gestion des eaux pluviales au cœur du village pour supprimer les zones de flash dangereuses à certains endroits  et favoriser la sécurité des piétons. Tous ces objectifs seront repris dans l’étude. Elle devrait aboutir à une possible réduction de la largeur de la chaussée accompagnée de trottoirs à reprendre, de plateaux traversant et ou feux intelligents à mettre en place au niveau de certains carrefours (route menant au cimetière, au niveau de la place Cassin, de la Croix vers le Bistrot, et au niveau du carrefour menant à la mairie et des passages piétons. La présence de feux tricolores dits intelligents pourrait être aussi une piste, mais à ce jour, rien de concret, seulement des préconisations à affiner avec l’étude. Rien n’est donc définit, les élus partiront d’une base d’étude existante dira Philippe Debouchaud, premier adjoint avec un objectif prioritaire, réduire la vitesse qui est de notre responsabilité de citoyen. Pour la sécurité des usagers piétons, un élargissement des trottoirs est aussi évoqué du croisement de la croix jusqu’à la route menant au cimetière avec une sécurisation des routes menant au temple, à la Place Cassin et la route menant aux Sauzes. Le déplacement de l’arrêt de bus sera aussi étudié avec la mise en place d’abris pour un meilleur confort des usagers. Une réflexion sera menée sur l’aménagement de l’accotement du restaurant « Le Bistrot » jusqu’à Proxi. Des rencontres vont avoir lieu avec les services du département dans les prochaines semaines pour travailler avec eux sur ce projet et apporter tous les éléments nécessaires à la prise de décision qui interviendra lors du prochain mandat municipal quel qu’en soit les équipes.